L’API à la rencontre des jeunes dans les universités de l’intérieur du pays

L’API à la rencontre des jeunes dans les universités de l’intérieur du pays

Dans l’optique de créer un esprit d’entreprenariat  chez les étudiants et  contribuer aux efforts du Gouvernement pour réduire le chômage, l’API a organisé en date du 17 au 21 février 2020 des descentes dans l’Université des Grands Lacs de Kiremba en province Bururi, l’Université Polytechnique de Gitega, l’Université de Ngozi et l’Université Polytechnique Intégrée de Cibitoke.

Cette activité s’accorde avec la politique du Gouvernement d’encourager les jeunes qui terminent leurs études à ne pas compter uniquement sur l’Etat en termes d’emplois, plutôt d’entreprendre des activités génératrices des revenus pour se créer et donner des emplois aux autres. Pour y arriver il s’est avéré plus que nécessaire d’affûter leur talent entrepreneurial étant encore à l’école afin d’assurer leur avenir car l’entreprenariat constitue un important facteur de production.

GitegaDe G à D: M. Jean Claude NTIBANENEJE, Cadre au Service Promotion des Investissements à l'API; M. Frédéric NKURUNZIZA, Recteur de l'Université Polytechnique de Gitega;M. Serge NSABIMANA , Chef de Service Réforme et Développement du Capital Humain à l'API et M. Petit Christin HABONIMANA, Cadre au Service Appui et Assistance aux Investisseurs  à l'API.

La sensibilisation a privilégié principalement les étudiants finalistes pour le fait qu’il est difficile de parler à tout le monde à la fois et s’attendre à de bons résultats, mais aussi parce que ce sont ces derniers qui seront bientôt à la requête d’emplois.

Cette activité a suscité beaucoup d’intérêt de la part des Recteurs de ces universités et des étudiants. Ceci se justifie par la participation des étudiants qui était plus que satisfaisante. En province Bururi le nombre de participants s’élève à 146 étudiants, 145 étudiants à Gitega, 133 étudiants à Ngozi et 51 étudiants à Cibitoke. Au total la campagne de sensibilisation a réuni 475 étudiants.

Après les présentations faites par les cadres de l’API lors de cet événement, les réactions des étudiants ont été vives posant des questions en quête d’éclaircissement auxquelles les réponses satisfaisantes ont été octroyées par les présentateurs.

Retrouver les Universités visitées sur notre compte twitter en cliquant sur ces liens:  l’Université des Grands Lacs de Kiremba en province Bururi, l’Université Polytechnique de Gitega, l’Université de Ngozi et l’Université Polytechnique Intégrée de Cibitoke

Appui technique aux jeunes entrepreneurs : Notre préoccupation

Appui technique aux jeunes entrepreneurs : Notre préoccupation

Dans le but de renforcer les capacités des jeunes diplômés soucieux de créer de l’emploi et ayant déjà une idée plus ou moins innovatrice de ce qu’ils voudraient entreprendre, l’Agence de Promotion des Investissement (API) a organisé à Makamba du 10 au 14 février 2020, un atelier de formation, d’une part sur les techniques de conception et de rédaction d’un Plan d’affaire bancable, d’autre part, sur la sensibilisation aux opportunités d’investissement et de création d’emplois au Burundi, à l’intention des jeunes investisseurs potentiels de provinces de Makamba, Rumonge, Mwaro et Bururi.

Les cérémonies d’ouverture ont été rehaussées par la présence du Directeur de l’Agence de Promotion des Investissements, Monsieur Désiré MUSHARITSE et du Gouverneur de Makamba Monsieur Gad NIYUKURI.

ouvMonsieur Gad NIYUKURI, Gouverneur de la province Makamba et Monsieur Désiré MUSHARITSE,Directeur de l’Agence de Promotion des Investissements lors de l'ouverture

Dans son discours de bienvenu, le Gouverneur de la Province Makamba Monsieur Gad NIYUKURI a remercié l’API pour l’organisation de cet atelier. Il a conseillé aux jeunes bénéficiaires de la formation à suivre attentivement et de partager les connaissances acquises avec les autres qui n’ont pas eu la chance d’être dans cette formation.

Quant au Directeur de l’API, il a prononcé le discours d’ouverture de l’atelier. Dans son discours d’ouverture, le Directeur de l’API, Monsieur Désiré MUSHARITSE a remercié le Gouverneur de sa présence et a rappelé que l’objet de l’atelier est de renforcer les capacités des jeunes diplômés soucieux de créer de l’emploi et ayant déjà une idée plus ou moins innovatrice de ce qu’ils voudraient entreprendre. Il a souligné que l’Agence de Promotion des Investissements est consciente que le développement économique du pays passe par le développement du secteur privé et que l’avenir du pays repose sur sa jeunesse. C’est ainsi qu’elle a lancé, en septembre 2013, dans le but d’aider les jeunes à libérer leur plein potentiel, le programme de formation des jeunes diplômés, potentiels investisseurs, en techniques d’élaboration d’un plan d’affaires bancable pour faire face au défi du chômage des jeunes, principale préoccupation du Gouvernement du Burundi.

Pendant la formation, Monsieur David KAMANA, Chef de Cellule Appui et Assistance aux Investisseurs à l’API et formateur dans cet atelier a insisté sur l’étude du marché, les stratégies marketing, l’analyse financière et de rentabilité qui permettront aux jeunes formés d’améliorer l’organisation et la gestion de leurs projets en élaborant un plan d’affaires bancable répondant aux critères des institutions financières ou des bailleurs de fonds.

Madame Alida MUGISHA du Service Réformes et Développement du Capital Humain à l’API a encouragé les jeunes à entreprendre car aucun secteur n’est vraiment saturé au Burundi et plusieurs réformes ont été initiées pour améliorer le climat des affaires. Elle a été complétée par Madame Florence IRAMBONA du Service Réformes et Développement du Capital Humain à l’API qui a expliqué les différentes procédures et les documents requis pour l’enregistrement d’une société. Elle a rappelé que le processus est facile et rapide et ne nécessite pas d’intermédiation.

Comme toutes les autres éditions, l’API a invité un jeune entrepreneur du secteur d’agri-business pour faire un témoignage. Pour cette édition, il s’agissait de Monsieur Aristide IHORIMBERE de l'entreprise SHEPCOM qui produit et vend du miel. S’inspirant de son expérience, il a donné aux jeunes quelques conseils : éviter l’orgueil, être honnête et persévérant. Il a précisé qu'il est normal de rencontrer des difficultés, mais il faut savoir les surmonter. Pour ce, il faut maitriser son idée et avoir ou acquérir des connaissances entrepreneuriales et surtout connaître les techniques liées au projet. Signalons que Monsieur IHORIMBERE a franchi un pas louable car il exporte du miel en République Démocratique du Congo et au Kenya.

MeilRemise de Certificat à Monsieur RURIGOBETSE Kizoviyo François-Xavier dont le projet a été elu meilleur projet.

Dans le but de donner aux jeunes des orientations concrètes relatives à la demande de crédit dans les banques, l’API a invité Monsieur Hilaire NIYONGABO, Chef du département crédit à la BBCI pour former les jeunes. Dans sa présentation, il a fourni les informations clés sur le plan d’affaires, opportunités d’affaires et les produits bancaires.

L’Atelier de formation des jeunes a été clôturé par la remise des certificats de participation aux jeunes bénéficiaires. Rappelons que cette année le meilleur projet est celui de la production du jus et vin d’ananas présenté par Monsieur RURIGOBETSE Kizoviyo François-Xavier.

Newsletter N⁰26

Chers lecteurs, la Newsletter N⁰26 version française est disponible maintenant.

Cliquez sur la photo pour consulter

news26

Vous pouvez consulter toutes les Newsletters sur ce lien Newsletters