ADB, une nouvelle stratégie et la digitalisation des services d’immatriculation

ADB, une nouvelle stratégie et la digitalisation des services d’immatriculation

 L’Agence de Développement du Burundi, ADB a procédé à la Validation de son Plan Stratégique 2022-2027 et au lancement officiel de la Plateforme d'enregistrement en ligne des sociétés, des personnes physiques commerçantes, le Mercredi 12 octobre 2022, à l’hôtel Club du Lac Tanganyika.

 Dans son mot d’accueil, le Directeur Général de l’ADB, Monsieur Didace NGENDAKUMANA a souligné que le Plan Stratégique de l'ADB, est à la hauteur de sa mission. Elle apporte des solutions aux défis antérieurs de l'API et contribuera de manière significative à l'amélioration du climat des affaires au Burundi ; dixit le Directeur Général de l'ADB. Ainsi l'Agence a une lourde et noble tâche de placer le pays à un seuil élevé de développement et doit pleinement jouer son rôle d'interlocuteur unique et porte d'entrée aux investisseurs au Burundi, a-t-il ajouté.

Quant à Honorable Olivier SUGURU, Président du Conseil d'Administration de l’ADB qui a prononcé le mot d’ouverture, l’ADB doit s’adapter et poursuivre son soutien aux grandes stratégies promues par le Gouvernement tout en appuyant et encourageant la création de nouvelles entreprises innovantes. Dans ce sens, l’ADB doit contribuer plus fortement à l’éclosion et à la réalisation de projets porteurs de croissance pour l’économie du Burundi. Ainsi, a-t-il ajouté que dans la promotion de l’image du Burundi et selon les meilleures pratiques observées ailleurs, l’ADB doit mettre en avant, auprès des investisseurs étrangers, les qualités et possibilités d’investissement dont le pays recèle et rendre disponibles pour la communauté des investisseurs internationaux les informations relatives aux priorités stratégiques, que ce soit en termes de potentialités sectorielles, d’avantages comparatifs, de positionnement géographique ou d’appartenance à une communauté économique particulière.

Notons que le Plan Stratégique 2022-2027 de l'ADB s'articule sur trois Piliers : (i) Faciliter l’investissement privé ; (ii) Agir comme un facilitateur de l’écosystème pour renforcer les capacités des PME et (iii) Renforcer les capacités de l'Exportation.

Après les discours de circonstance, des différents exposés en rapport avec le Plan Stratégique ont eu lieu. Dans un premier temps ont été présentés les principales conclusions du diagnostic de l'ADB ainsi que la méthodologie, vision et objectifs Stratégiques. En dernier lieu, ont été présenté les trois piliers du plan stratégique en précisant en détails leurs contenus et le Business Plan 2022-2027 qui l’accompagnera.

Le 2ème volet de l'atelier était relatif au lancement de la plateforme e-registration qui consiste à enregistrer en ligne des entreprises. L'initiative de cette activité s'ajoute sur des réformes déjà entreprises dans la création des sociétés dans l'objectif de faciliter les affaires. De plus cette réforme permet la décentralisation des services d'immatriculation et le suivi des entreprises créées pour une meilleure orientation et appui.

Dans son mot de clôture, le Directeur Général de l’ADB, Monsieur Didace NGENDAKUMANA, a déclaré que la nouvelle technologie vient rendre plus facile et plus moderne l’enregistrement des sociétés. « Les opérateurs économiques vont pouvoir bénéficier de façon automatisée leur immatriculation » a-t-il ajouté.

Rappelons que la plateforme a commencé à fonctionner depuis ce lundi, 17 Octobre 2022. Les créateurs des entreprises pourront s’enregistrer sur www.easybusiness.bi