Semaine de la Diaspora, Edition 2018

Semaine de la Diaspora, Edition 2018

Sous le Haut patronage de Son Excellence Monsieur le Président de la République du Burundi Pierre NKURUNZIZA, le Ministère des Affaires Etrangères du Burundi a organisé, la semaine de la Diaspora, Edition 2018, du 24 au 27 Juillet 2018, en Mairie de Bujumbura à Zion Beach, sous le thème de « Contribution de la Diaspora au Développement du pays ».

panel

Les cérémonies d’ouverture solennelle de la semaine dédiée à la Diaspora ont été rehaussées par la présence de SEM le Président de la République, qui a animé une séance de formation de moralisation sur le patriotisme aux membres de la diaspora burundaise et suivies par une visite guidée des stands des entreprises et institutions opérant au Burundi dont celui de l’Agence de Promotion des Investissements.

Dans son discours d’accueil, le Ministre des Affaires Etrangères, a souhaité la bienvenue et a salué la présence et l’initiative des Burundais venus de différents pays du monde et soucieux de connaitre la situation actuelle de leur pays d’origine.il a ensuite indiqué que cette semaine dédiée à la diaspora est organisée dans le but de renforcer le processus de mobilisation de la diaspora afin d’accroitre l’investissement et de la faire participer au développement de leur pays. Raison pour laquelle ledit Ministère a organisé même une excursion à l’intérieur du pays pour 2 jours dans le but de faire connaitre différentes opportunités présentes au Burundi.  

api2Visite des stands par SE Monsieur le Président de la République du Burundi

M. Japhet Le gentil NDAYISHIMIYE,  Représentant de la Diaspora Burundaise, au nom de la diaspora a remercié vivement le Ministère des Affaires Etrangères en général et le Gouvernement en particulier de leur accueil et effort pour l’organisation de cet événement. Il a indiqué que la diaspora compte parmi les véritables investisseurs du Burundi et qu’elle est déterminée à contribuer aux activités de développement socio-économique du pays par des projets d’investissement. « Je lance un appel pressant à tous les membres de la diaspora à venir nombreux visiter le Burundi, investir au Burundi dans le but soutenir et de contribuer au développement de notre pays » A-t-il martelé.

Signalons que différentes entreprises opérant au Burundi ont eu l’occasion d’exposer leurs produits et services durant cette semaine à Zion Beach, dans   des stands réservés à cet effet. L’Agence de Promotion des Investissements a pu faire connaitre ses missions et les services offerts aux investisseurs et comment elle est déterminée à travailler avec la Diaspora Burundaise dans la promotion des investissements et en vendant l’image du Burundi.

famiPhoto de Famille

 

L’API répond aux questions de la Diaspora sur la promotion des investissements

Le Deuxième jour de la semaine de la Diaspora a été marqué par des présentations et des échanges avec la Diaspora Burundaise. L’Agence de Promotion des Investissements (API), a eu l’occasion de répondre aux questions des Burundais vivant à l’étranger concernant la promotion des investissements et des exportations en général et l’amélioration du climat des affaires au Burundi en particulier.

Un  riche exposé des missions , de la vision de l’Agence, des opportunités d’investissement, de  l’appui et assistance aux investisseurs, des prestations du service Guichet Unique de création d’entreprises, notamment les étapes de création et des types d’entreprises immatriculées par l’API ainsi que les réformes déjà entreprises présenté par les chefs de services Messieurs Esaïe NTIDENDEREZA chargé de la promotion des Investissements, Serge NSABIMANA chargé des Réformes et Développement du Capital Humain, Jean Marie BUKWARE ayant le service d’immatriculation des sociétés dans ses attributions et Dieudonné MURENGERANTWARI chargé de l’Appui et Assistance aux investisseurs a apporté un éclairage sur la façon dont l’environnement de faire le business au Burundi est organisé et régulièrement amélioré .

ceoMonsieur Léonard SENTORE,Directeur de l’API

Le Directeur de l’API, Monsieur Léonard SENTORE qui a introduit l’exposé de l’Agence a indiqué que l’Agence de Promotion des Investissement a des solutions aux questions des membres de la Diaspora burundaise sur les investissements et les exportations dans le pays.

M. Esaïe NTIDENDEREZA qui a débuté l’exposé, a présenté la vision de l’API qui est d’être une institution clé de Promotion des Investissements et des Exportations pour participer à la croissance de l’Economie Nationale. Ses missions générales sont la promotion des Investissements & Exportation, la conception des Réformes pour l’amélioration du climat des Affaires, l’appui et assistance aux investisseurs et exportateurs et l’interpellation des administrations sur les cas de non application ou mauvaise application de toutes lois ou réglementations en rapport avec la promotion des investissements et des exportations.

SpiM. Esaïe NTIDENDEREZA Chef de Service Promotion des Investissements

M. NTIDENDEREZA a indiqué aussi que depuis sa création, l'Agence a déjà immatriculé 13184 sociétés avec une projection de 112827 emplois à créer.

Concernant les opportunités d’investissements au Burundi, le chef de service Promotion des Investissements à l’API a mentionné  la production d’énergie (Hydroélectrique, solaire photovoltaïque, éolienne), l’ agriculture, élevage  et pêche , le transport routier, maritime et aérien, les Technologies de l’information et Télécommunications, l’Immobilier  et autres infrastructures étatiques et privés, la construction de ponts et chaussées, les mines et Carrières, le secteur financier (Banques et Microfinances), les hôtels et  Tourisme et l’industrie de transformation (alimentaire, textile, construction, pharmaceutique, etc.)

srcdhM. NSABIMANA, Chef de Service Réformes et Développement du Capital Humain 

Dans cet exposé, il a été mentionné que pas mal de réformes ont été déjà entreprises et le résultat est très satisfaisant. « Au Burundi, c’est possible de voir sa société immatriculée au Guichet Unique de création d’entreprises, dans moins de 3 heures pour 40.000 BIF » dixit M. Serges NSABIMANA, Chef de Service Réformes et Développement du Capital Humain 

Monsieur Jean Marie BUKWARE, ayant le service d’immatriculation des sociétés dans ses attributions, a montré à la diaspora les étapes de création de société à l’API que l’on peut aussi retrouver sur le site web. Il a terminé en montant les différents types de sociétés qui peuvent être immatriculées au Burundi.

gubM. Jean Marie BUKWARE Chef de Service Guiche Unique de création de société

Monsieur Dieudonné MURENGERANTWARI, Chef de service Appui et Assistance aux Investisseurs a présenté sur la façon dont un investisseur tant national ou étranger est appuyé et/ ou assisté. Il a également présenté sur les avantages accordés par le Code des Investissements.

Parmi les avantages fiscaux, il a souligné que l’acquisition des immeubles et terrains, indispensables à la réalisation de l’exploitation est exonérée des droits de mutation, l’investisseur bénéficie également d’une réduction du taux d’imposition sur les bénéfices de la manière suivante : 2 %, s’il emploie un nombre de travailleurs burundais compris entre 50 et 200. 5 %, s’il emploie plus de 200 travailleurs burundais. Le personnel pris en compte est celui bénéficiant d’une rémunération soumise à l’imposition sur les salaires.

SAAiM. Dieudonné MURENGERANTWARI, Chef de service Appui et Assistance aux Investisseurs

Il a en outre dit indiqué que pour les investissements certifiés avant 2017, l’exonération de la TVA est accordée sur toutes les importations à condition que le montant prévisionnel d’investissement soit supérieur ou égal à 500 millions conformément à l’Ordonnance Ministérielle N°540/878 du 07/06/2010.